Céphalées

Migraine avec aura danger : gare aux AVC !

Migraine avec aura danger

La migraine est un trouble commun qui peut provoquer des impacts fonctionnels significatifs dans certains cas. Il existe de nombreux types de migraines qui se distinguent par leurs causes et la zone qu’elles affectent.

La migraine avec aura est de loin la plus dangereuse de toutes en raison des effets notoires qu’elle enduit sur le système cardio-vasculaire et le système neurologique. Mais comment donc reconnaître une migraine anodine d’une migraine avec aura ? Et quelle est la gravité de la situation vis-à-vis des effets sur le long terme ?

Comment reconnaître une migraine avec aura ?

La migraine anodine affecte à l’heure qu’il est près de 8 millions de personnes dans le monde dont 75% de femmes. Les symptômes de la migraine classique sont assez connus, un des plus récurrents est notamment le ressentiment de douleurs intermittentes pulsatiles (coups de marteau) ou incessantes au niveau de la boite crânienne. Les crises de migraines peuvent varier en fréquence et en durée et s’accompagnent souvent de troubles divers.

Ces désagréments peuvent dans certains cas être accompagnés de troubles neurologiques transitoires plus ou moins gênants selon le cas. Ce type de pathologie est appelé « migraines avec aura » et est largement moins répandu que la migraine classique. Cette forme de migraine touche quand même près de 10 à 20% des migraineux et peut être reconnue grâce à des symptômes bien spécifiques, dont :

  • Difficulté à se concentrer.
  • Vomissements et nausées.
  • Sensibilité à la lumière.
  • Sensibilité au bruit.

Bien qu’assez rares, les crises de migraines avec aura n’en restent pas moins des cas à part entière qui peuvent très vite causer un danger pour la santé du patient. Elles nécessitent donc un traitement spécifique.

Le danger que représentent les migraines avec aura

Migraine avec aura danger

Selon plusieurs études publiées par des chercheurs américains, les migraines avec aura se produisant de façon récurrente auraient un effet néfaste sur le bon fonctionnement du système cérébral. Sur le long terme, cette pathologie provoquerait des microfissures au niveau du cortex intérieur. Cette même étude a réuni plus de 500 volontaires dont 104 personnes a tendance migraineuse. Après avoir effectué des imageries cérébrales des participants, il s’est avéré que le risque d’accident vasculaire-cérébrale était doublé chez les sujets avec des antécédents de migraine.

Il faut savoir que la migraine accompagnée d’aura se produit selon un mécanisme d’action composé de 2 phases bien distinctes. La phase préliminaire est la période qui précède la migraine, elle se manifeste généralement quelques heures avant la céphalée sous la forme de douleurs au niveau des muscles lombaires, de fringales inexpliquées ou encore de changements brusques d’humeur.

La phase de l’aura quant à elle, est caractérisée par des symptômes qui apparaissent de façon progressive. Ces symptômes peuvent se manifester de diverses façons, la forme la plus fréquente dite « migraine ophtalmique » apparaît sous la forme de troubles visuels. Mais il est aussi possible de rencontrer des difficultés à prononcer certains mots, des troubles moteurs ainsi que des dysfonctionnements au niveau sensitif. C’est cette phase en particulier qui est la plus nocive pour le système cardio-vasculaire, les troubles occasionnés sont à l’origine des lésions cérébrales graves qui induisent très souvent aux AVC.

Les facteurs déclencheurs des migraines avec aura

Tout d’abord, il faut noter que certaines personnes sont naturellement plus prédisposées a être victimes de migraines accompagnées d’aura que d’autres. Les femmes par exemple, sont plus sujettes à cette pathologie en raison du dérèglement hormonal qui suit le cycle d’ovulation. La baisse soudaine du niveau d’œstrogènes dans le corps pourrait être la cause des phénomènes de migraines.

Les gènes seraient une cause possible de migraines

Migraine avec aura danger

Le facteur génétique n’est pas à mettre de côté non plus, selon plusieurs recherches, des mutations génétiques pourraient induire à une surexcitation des neurones. Cette suractivité serait donc la cause des migraines avec aura.

Il existe aussi différents facteurs liés au milieu extérieur qui seraient plus ou moins impliqués dans l’apparition de migraines avec phénomène d’aura. Un de ces facteurs qui n’est peut-être pas assez connu est l’utilisation non protégée du téléphone portable. En effet, les nouveaux modèles de mobiles sont équipés d’émetteurs qui procèdent à la propagation d’ondes à basse fréquence. Ces ondes en question toucheraient directement la région du cerveau responsable des migraines. Pour diminuer le risque de céphalées avec aura, il est donc préférable d’utiliser un patch anti-ondes en vente dans le commerce. Ce dispositif agira comme un bouclier pour éviter que les ondes de votre téléphone n’arrivent à votre corps et ne provoquent des migraines. On peut également citer les causes adjacentes extérieures suivantes :

  • Le stress.
  • Le surmenage.
  • Manque de sommeil.
  • Alimentation peu équilibrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *