Pathologie

Ondes électromagnétiques : comment savoir si on est électrosensible ?

L'électrosensibilité est une condition qui touche certaines personnes exposées à de fortes ondes magnétiques. Aujourd'hui, on ne connaît pas vraiment la relation de cause à effet, mais on sait que l'électrosensibilité est un état qui provoque plusieurs symptômes qui se rapprochent des symptômes du stress. 

En effet, lorsqu'une personne électrosensible est exposée à des ondes électromagnétiques, elle ressent : une forte fatigue, une dépression, des rougeurs, des démangeaisons, des vomissements, des nausées, … 

Alors, qu'est-ce que l'électrosensibilité ? Quels sont ses symptômes ? Comment la traiter ? C'est ce que nous allons découvrir tout de suite. 

Qu'est-ce que l'électrosensibilité ?

L'électrosensibilité se caractérise par certains symptômes qui altèrent le quotidien des patients : fatigue, nausée, trouble de mémoire, étourdissement, troubles du système digestif … Lorsqu'ils sont exposés aux champs électromagnétiques. 

Depuis 2005, l'OMS et l'agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation ont reconnu l'électrosensibilité comme étant une maladie proprement dite, mais on ne connaît pas vraiment la cause. Plusieurs "patients" en France on a pu bénéficier d'une allocation pour aménager leur environnement. 

En gros, on peut dire que les personnes atteintes d'une électrosensibilité sont malades mais on ne sait pas pourquoi elles sont malades ! On attribue certes leur mal aux Ondes. Les médecins arrivent à déterminer les symptômes mais ne connaissent pas exactement le mécanisme pathologique. 

Quels sont les symptômes d'une électrosensibilité ?

Les symptômes d'une électrosensibilité diffèrent d'une personne à une autre. En général, les patients souffrent de :

  • Des maux de tête,
  • des nausées, des vomissements, 
  • une forte fatigue, 
  • des troubles du sommeil, 
  • des réveils nocturnes fréquents, 
  • des troubles de l'appareil digestif,
  • une dépression, de l'angoisse, du stress …
  • des troubles de visions, des troubles auditifs,
  • des douleurs au niveau du dos, de la nuque et du ventre.

Avons-nous des récepteurs d'ondes dans le cerveau ?

C'est la seule explication émise par les chercheurs actuellement. En effet, on sait que les animaux, notamment les oiseaux migrateurs par exemple, ont des récepteurs des champs magnétiques terrestres, mais est-ce que l'être humain ne possède ? Alors, il faut savoir que chez ces animaux on a pu détecter deux mécanismes qui permettent de capter les ondes : le Fe3O4 et les cryptochromes. Ces deux systèmes ont été détectés chez l'homme et précisément au niveau du cerveau, mais le manque de moyen ne nous permet pas de confirmer ou de nier cette thèse. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *